"Je connais mes brebis et mes brebis me connaissent" dit Jésus

L'influence de Judas ( page 3 )

Judas n'aimait possiblement pas la façon dont Jésus était avec quelques-uns de ses disciples. Jésus était plus près de Pierre, Jacques et Jean. Dans toute mission spéciale, Jésus se déplaçait avec ses trois disciples et Judas a développé une jalousie pour cela. La jalousie vous met à bout de vos capacités, vous réagissez dans l'aveuglement et vous n'êtes pas bien dans votre esprit. Pour Judas, Jésus ne les a pas traités d'égal à égal. Il ne pouvait pas comprendre que Jésus traitait tout le monde avec impartialité et de façon loyale. Il le trouvait injuste. Les hommes dans l'Église d'aujourd'hui ont leur perception de ce qui se passe. Ils jugent le comment telle chose devait se passer, le comment elle devait se faire ou pas car satan leur indique sa sagesse. Pouvez-vous imaginer combien d'hommes et de femmes qui n'ont pas une assemblée fixe parce qu'ils sont un paquet de troubles partout où ils passent ? Judas n'est pas d'accord avec la façon dont Jésus fait sa gestion.

Judas s'est mis en colère contre cette femme qui déversait du parfum sur Jésus. Il voyait dans cette action une perte ou un gaspillage d'argent qui pourrait mieux répondre aux besoins des pauvres. Il trouvait que Jésus recevait plus qu'il n'en donnait. Il se dit en soi :" Nous sommes tous ensemble, pourquoi c'est toujours lui. " C'est facile pour quelqu'un de dire comment il veut que l'église soit, comment il veut que l'argent soit dépensé, ce qu'il faut ou ne faut pas prêcher. Les hommes de ce temps, ont beaucoup de difficultés à se soumettre à un leadership dans leur milieu. Si c'était moi qui dirigeais disent-ils, je ferais les choses d'une autre manière et satan leur répond :" Tu as raison mon humble ami. " La bible nous dit dans le livre de Jean 12 : 6 que le problème de Judas n'est pas la peine pour les pauvres mais parce qu'il était voleur et il tenait la bourse...Quelques fois, les choses qu'on reproche aux autres font partie de sa propre vie, c'est son quotidien, on ne parle qu'à soi-même.

Possiblement Judas était trop familier avec Jésus. Il mangeait avec Jésus, il le voyait pleurer, il vivait presque les mêmes émotions que Jésus. Judas maintenant, étant trop près de Jésus dans un corps d'homme, refuse de voir le côté divin. Malheureusement, cela se passe de la même façon dans les églises.  De par mon expérience, un pasteur doit limiter son approche sociale. C'est facile de manquer de respect envers l'autre quand on oublie que celui-ci est un enfant de Dieu, un homme de Dieu. Il est impossible de recevoir des choses de Dieu de quelqu'un qu'on ne respecte pas comme étant de Dieu. Quelquefois, le fait de savoir trop sur une personne peut devenir un obstacle. Il est avantageux d'être moins curieux, moins fouineur. Il serait mieux pour un membre de l'église de ne pas sortir son microscope pour examiner chaque aspect de la vie de son pasteur ainsi que les autres membres. Regardez de préférence la grâce de Dieu dans leur vie et ce sera une grâce pour vous aussi. Pour ne pas semer de la confusion, quand je parle de pasteur, je parle de celui qui est appelé par Dieu pour ce travail sans intérêt matériel quelconque, qui a le souci des âmes. Judas n'aurait pas conspiré contre Jésus s'il n'avait pas perdu de vue et d'esprit que Jésus était un envoyé de Dieu.

Cliquer vers la page 4