"Je connais mes brebis et mes brebis me connaissent" dit Jésus

Le parler en langue. Fin

Permettez-moi de vous raconter une petite histoire vraie afin de vous détendre un peu. Ne vous en faites pas, je suis encore dans le contexte. " Un heureux homme a acheté un horloge de bronze dans un antiquaire. Il le remit à son épouse qui le plaça sur un meuble dans le salon. Après une vingtaine d'années, notre homme meurt. Vivre devient difficile pour l'épouse. Elle et son fils vont consulter un expert en antiquité avec l'espoir de gagner beaucoup d'argent avec cet objet de valeur. Le prix de l'objet ne valait même pas leur déplacement. Ils étaient choqués jusqu'à vouloir traiter l'expert de toutes sortes de noms. Ce dernier inclina l'objet et leur montra l'intérieur. Ce n'était pas du bronze, c'était de l'étain coulé par-dessus pour le dorer. C'était une imitation sans valeur réelle ". Quand l'auditoire est acquis, les dirigeants en profitent pour faire passer n'importe quoi et ceci n'importe comment dans l'église.

En 1994, voulant connaître un peu ce que c'était l'église corps de Christ, j'ai honoré une invitation qu'on me faisait depuis les années 80. J'y suis allé trois mois malgré tout ce qui ne me plaisait pas. Je voulais passer un autre message sur la doctrine de Christ. Un dimanche vers 10 h 30, le pasteur chantait en solo. À un certain moment, il arrête et dit : " Je ne comprends pas ce qui se passe ici. Le Saint-Esprit est-il dans la salle ? Depuis tout ce temps que je chante, il n'y a aucune manifestation, je ne comprends rien ". Il s'est remis à chanter. Ne croyez pas si vous ne voulez pas. L'esprit a envahi la salle, des parlers en langue pleuvent, des chaises sont bousculées, des soeurs aux longues tresses et autres maquillages étaient en transe.... Le pasteur souriait, il était heureux, vraiment heureux. J'ai vécu cet évènement avec stupéfaction et j'ai décidé de ne pas retourner le dimanche suivant.

Je sais que je viens de brasser la cage de plus d'uns, et ce, même de bons amis. Les prédicateurs ont parfois le don d'attirer les saints de l'Église sur d'autres textes pour mieux se cacher en ignorant ceux qui paraissent gênants. Il est certain que le 1 Corinthiens 14 est gênant, embarrassant pour plusieurs. Faisons ensemble une toute petite réflexion. Les pasteurs, prédicateurs et/ou autres ministres de l'Évangile tendent toujours à arrêter les saints dans leurs mauvaises actions. Mais, qui arrête ces ministres ? Qui va leur dire non ce n'est pas ainsi que la bible le dit ? Personne dans cette hiérarchie n'a besoin de quelqu'un pour la guider, pour l'éclairer sur un texte biblique. Chacun est prophète dans son royaume, chacun reçoit de la part du Seigneur ce dont il croit recevoir.

L'hypocrisie est à son paroxysme et on fait croire que Dieu y taille une place pour manifester son Esprit Saint ! On parle en langue quand on prêche, on le fait quand on enseigne, les saints sont laissés à eux-mêmes jusqu'à ce que le parleur en langue n'a plus rien à dire. Ne vous en faites pas, à chaque blanc de mémoire, il recommence à parler en langue. Or, le parler en langue n'est un signe que pour les non-croyants. Nous prend-il pour des non-croyants ? Depuis combien d'années on nous trompe de même ? Personne n'ose dire un mot pour ne pas pécher. On se moque éperdument des saints qui ne comprennent pas un mot. C'est une démontration qu'ils sont à la bonne place, l'Esprit de Dieu est bel et bien là. On parle en langues en témoignant, on parle en langue en mangeant, on parle en langue en... en... en... On dénonce la façon de faire des autres églises car la sienne est conforme à la parole de Dieu. Pourtant, on ne fait pas mieux chez soi. Quand on est sûr de soi, quand on est compétent, on ne cherche rien à prouver.

Comme dit l'autre " S'est trompé c'est grave. Ne pas vérifiér ou refuser de vérifier si on s'est trompé ou si on a été trompé est encore plus grave ; mais en avoir entraîné d'autres dans la tromperie et par la tromperie, cela ne peut déboucher que sur une catastrophe ". En ce qui concerne les chrétiens ; c'est la perte du salut éternel. Aujourd'hui je vous exhorte d'arrêter de mettre votre gloire dans ce qui fait votre honte. C'est la vérité. La connaissance de la vérité est liée à de bonnes dispositions intérieures. Ce qui est l'abaissement de notre orgueil naturel et donner raison à Dieu. Mon plus grand désir, c'est de voir le peuple de Dieu, le peuple que Christ est en train de former, rester et demeurer sur la voie que nous trace l'apôtre Paul, notre apôtre. N'allez surtout pas dire aux chrétiens de votre assemblée que je ne crois pas dans le parler en langue. Dites leur que je suis en désaccord dans la façon que cela se fait dans l'église de Dieu. " L'Église de Corinthe était dans un état laissant à désirer. Les témoignages étaient pauvres, les membres étaient coupables d'erreurs morales et doctrinales ". Paul se devait d'intervenir non sans savoir qu'il allait se faire des ennemis. Jésus dit dans le livre de Jean 7 : 17 " Si quelqu'un veut faire la volonté de mon père, il connaîtra si ma doctrine est de Dieu..."

Paul termine son exposé aux Corinthiens par : Ainsi donc frères, aspirez au don de prophétie, et n'empêchez pas de parler en langue. MAIS QUE TOUT SE FASSE AVEC BIENSÉANCE ET AVEC ORDRE. Vous avez le droit d'être en colère après avoir terminé cette lecture. Mais, soyez en colère contre vous et mettez de l'ordre dans l'Église de Dieu. Si vous pensez que vous êtes dans le droit chemin dans le désordre, soyez en colère contre Paul et ses écrits.

Que Dieu soit avec votre intelligence

Pasteur P.D. Edouard